PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

samedi 28 octobre 2006

EN GUERRE CONTRE LES MUSULMANS

La campagne anti-musulmane menée par certaines forces de l’Occident qui se disent chrétiennes a de quoi soulever la colère de toute personne de bonne volonté, sincère dans la recherche de la Vérité et de la Paix. ALCAN possède plus de 186 établissements dans le monde. On en compte 11 en Afrique, 125 en Amérique du Nord, 16 en Amérique du Sud, 33 en Asie, 8 en Autralie et 186 en Europe. Alcan compte plus de 73 000 employés avec un chiffre d’affaire qui dépassent les 25 milliards $ US.

Voilà que cette multinationale, découvrant tout d’un coup les bienfaits des grandes valeurs de l’Occident chrétien, se fait apôtre de cette campagne anti-musulmane qui a trouvé des échos dans les caricatures du prophète Mahomet, plus récemment dans le discours de Benoît XVI, lequel s’est toutefois bien défendu d’avoir voulu l’être, et sur les nombreux silences de nos médias qui n’ont pas jugé pertinents de relever les contenus de la lettre du Président de l’Iran au Président des Etats-Unis pas plus que de celui prononcé à la Tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies. Encore tout récemment, des responsables proches de l’actuelle Administration étasunienne se faisaient avocats d’un véritable génocide musulman en prônant l’élimination massive de dizaines de milliers de ceux-ci. (http://alterinfo.net/mc-carthysme-et-islamophobie-sur-les-campus-americains_a4133.html?PHPSESSID=9237acb3f3dc4242ef4d4026bff09322). On se croirait revenu aux heures les plus sombres du nazisme.

L’ALCAN, dans un courriel dont elle se réclame les droits, diffuse des informations puisées à même certaines coupures de presse aux intérêts douteux qui peuvent suggérer, pour autant qu’elles soient fondées, un sentiment anti-musulman profond et générer beaucoup de haine. En agissant ainsi elle se fait complice des radicaux qui se font les promoteurs d’un génocide et par le fait même devient un acteur de premier plan visant à rendre possible ce génocide.

Nous devons dénoncer avec force cette action subversive de la multinationale ALCAN et en informer toutes les organisations musulmanes et humanitaires. L’usage sélectif de demie vérités, loin de favoriser la paix et la concorde, leur permet d’influencer les esprits et de les préparer à des actions criminelles injustifiables. Sans attendre l’action concrète de nos gouvernements et de nos législateurs dont les compromis sont aussi incertains, il faut diffuser cette information à toutes les organisations humanitaires et à tous les groupes de défense des droits tant des musulmans que de toutes les autres appartenances ethniques et religieuses.

En même temps qu’ALCAN en revendique la propriété exclusive, il invite tous ses lecteurs à en assurer la plus large diffusion « Faire suivre sans modération, car nous sommes en train de nous faire islamiser à grand pas. » C’est ce que je me permets de faire en élargissant cette diffusion à tous les concernés.

Ceux et celles qui pensaient que les multinationales ne se mêlaient pas de politique, de culture, d’ethnies et de religions, peuvent retourner faire leur devoir.

Oscar Fortin
Québec, le 28 octobre 2006

COURRIEL D’ALCAN AUX CONTENUS DOUTEUX ET SUBVERSIFS

Subject: Fw: Articles de presse France

>>>- Saviez vous que de jeunes musulmanes réclament d'être exemptées des >>>cours de sport et de biologie, tout en étant non pénalisées pour leur >>>examen ? (Source : Nouvel Obs)>>>>>>- Saviez vous que des musulmanes exigent et obtiennent des horaires qui >>>leur sont exclusivement réservés à des piscines municipales ? (Source >>>:Revue politique)>>>- Saviez vous que des étudiantes musulmanes, à leur examen, exigent et >>>obtiennent d'être accompagnées de leur mari et d'être jugé par une femme >>>? (Source : Nouvel Obs)>>>>>>- Saviez vous qu'une association musulmane ("Unir" à l'Université Paris >>>XIII) remet en cause le droit d'un professeur "de culture occidentale" de >>>juger le travail d'un étudiant musulman ? (Source l'Express)>>>>>>- Saviez vous que des musulmans réclament et obtiennent la suppression de >>>la fête de Noël dans certaines écoles primaires ?>>>>>>- Saviez-vous que des étudiants musulmans, prenant comme excuse la loi de >>>la laïcité, réclament et obtiennent le retrait des sapins de noël, dans >>>différents établissements scolaires, jusque dans les maternelles ? >>>(Source : Le Parisien)>>>>>>- Saviez vous que des musulmans réclament et obtiennent l'interdiction du >>>porc ou de la viande non hallal dans les écoles françaises où ils sont >>>majoritaires ?>>>>>>- Saviez vous que dans l'administration, des musulmans réclament des >>>jours de congés supplémentaires pour leurs fêtes islamiques ?>>>>>>- Saviez vous que des musulmans réclament des salles de prières dans nos >>>collèges, nos lycées et nos universités ?>>>>>>- Saviez vous que des musulmans demandent aux écoles, universités et >>>lieux de travail des horaires aménagés pour leurs cinq prières >>>quotidiennes ?>>>- Saviez vous que des musulmans réclament une révision de nos livres >>>d'histoire pour y intégrer l'histoire de leur pays et de leur religion ? >>>(Source : Nouvel Obs)>>>- Saviez-vous que dans nos manuels scolaires, vont être supprimés toutes >>>références à Charles Martel ou autres Jeanne D'Arc, afin de ne pas >>>froisser les français musulmans ?>>>- Saviez vous que des musulmanes exigent de pouvoir pratiquer des métiers >>>publics (administration, hôpitaux, écoles, justice) avec un tchador ?>>>>>>- Saviez vous que des musulmanes voilées et étudiantes en médecine >>>exigent de ne soigner que des femmes ? (Source: Le Monde, Le Figaro)>>>- Saviez vous que l'un des livres les plus antisémites qui soient, « le >>>Protocole des Sages de Sion » (dont HITLER s'est servi pour justifier ses >>>crimes), interdit en France, circule librement dans les banlieux et >>>librairies musulmanes ?>>>>>>- Saviez vous que des médecins se sont faits tabasser pour avoir soigné >>>des femmes sans le consentement de leurs maris musulmans ? (Source : Le >>>Monde, Le Figaro)>>>>>>- Saviez vous que sur bon nombre de collèges français à majorité >>>afro-maghrébine, on trouve les inscriptions "Morts aux Juifs", « Mort aux >>>chrétiens » ou "Vive Ben Laden" ?>>>>>>- Saviez vous que nombre d'associations d'extrême-gauche et de musulmans >>>se disant modérés (www.oumma.com) militent pour la disparition de l'Etat >>>d'Israël et des Juifs ?>>>>>>- Saviez vous que lors des manifestations contre la guerre en Irak, >>>certains « pacifistes » musulmans exhibaient des portraits de Ben Laden >>>ou de Saddam, (Source Les 4 vérités)>>>>>>- Saviez vous que le sauvageon nommé Djamel ayant brûlé vif une jeune >>>fille, Sohane, s'est vu acclamé dans sa cité du Val de Marne lors de sa >>>venue à la reconstitution des faits ? (Source : JT de France 3)>>>>>>- Saviez vous que les jeunes Noirs et musulmans ayant brûlé vif un vigile >>>de race blanche d'un supermarché à Nantes (en 2002) n'éprouvent aucun >>>remords et sont fiers d'eux ? (Source : Témoignage de l'avocat)>>> > >>>> > > - Saviez vous qu'un manuel de bonne conduite "Le licite et >>> > > l'illicite>>>en Islam", vendu en France depuis 10 ans, explique comment un bon >>>musulman doit frapper sa femme : "Avec la main", "sans fouet" ni "morceau >>>de bois", et "en épargnant le visage" ? ( Source :l'Express)>>>- Saviez vous que des milices islamiques patrouillent dans les rues >>>d'Anvers et d'ailleurs pour "surveiller les mauvais flics blancs >>>racistes" et appliquer leur propre loi ? (Source : Libération)>>>>>>- Saviez-vous que des nouvelles lois vont obliger la police, l'armée, et >>>la fonction publique en générale à embaucher en priorité des « jeunes » >>>issus de l'immigration et que 35 entreprises dont France télévision, >>>Peugeot ou encore le groupe alimentaire Casino ont signé un contrat de >>>préférence étrangère pour l'embauche de leur personnel ?>>>(Source : gouvernementale et syndicale).>>>>>>- Saviez-vous que dans des lycées, des musulmanes « enfilent leur manteau >>>avant d'aller au tableau afin de n'éveiller aucune convoitise », « que >>>dans des écoles primaires des pères musulmans refusent que leurs >>>fillettes soient laissées dans la classe d'un instituteur remplaçant >>>l'institutrice », qu'une école a dû organiser un sas, sans fenêtres, pour >>>reconnaître les mères, voilées de la tête au pied, avant de leur rendre >>>leurs enfants ? (Source : Le Monde 09/07/04)>>>>>>- Saviez-vous que dans des écoles primaires, des élèves sont allés >>>jusqu'à instituer l'usage séparé des deux robinets des toilettes, l'un >>>réservé aux "musulmans", l'autre aux "Français"ou qu'un responsable local >>>du culte musulman a demandé de prévoir des vestiaires séparés dans les >>>salles de sport, car, selon lui, "un circoncis ne peut se déshabiller à >>>côté d'un impur" ? (Source :LeMonde 09/07/04)>>>>>>- Saviez-vous que d'après une étude livrée à la ministre de la Défense, >>>Michèle Alliot-Marie, à la question : « En cas de conflit, seriez-vous >>>prêt à vous engager pour défendre la nation ? Sur dix jeunes de >>>l'immigration, sept répondent non, deux préfèrent rire et se taire et un >>>seulement est prêt à verser son sang pour la France. (Source : Le Point >>>13/01/2005)>>>>>>Saviez vous que les autres communautés religieuses, (hindouiste, >>>bouddhiste, etc.) n'exigent pas de revendications équivalentes ?>>>>>>Faire suivre sans modération, car nous sommes en train de nous faire >>>islamiser à grand pas...>>>>>>>>>>>>>>>
Avis :>>>Ce message et toute pièce jointe sont la propriété d'Alcan et sont >>>destinés seulement aux personnes ou à l'entité à qui le message est >>>adressé. Si vous avez reçu ce message par erreur, veuillez le détruire et >>>en aviser l'expéditeur par courriel. Si vous n'êtes pas le destinataire >>>du message, vous n'êtes pas autorisé à utiliser, à copier ou à divulguer >>>le contenu du message ou ses pièces jointes en tout ou en partie.>>>>>>
Notice:>>>This message and any attachments are the property of Alcan and are >>>intended solely for the named recipients or entity to whom this message >>>is addressed. If you have received this message in error please inform >>>the sender via e-mail and destroy the message. If you are not the >>>intended recipient you are not allowed to use, copy or disclose the >>>contents or attachments in whole or in part.

mercredi 18 octobre 2006

LETTRE OUVERTE À LUCIEN BOUCHARD

Monsieur,

L’observatoire auquel vous a conduit votre brillante carrière professionnelle et politique donne à vos propos une crédibilité toute spéciale et en assure une diffusion dont peu peuvent se vanter. Votre dernière entrevue à TVA et dont la teneur a été reprise par bon nombre de nos quotidiens témoigne du fait que vous êtes toujours aussi généreux dans vos confidences, spontané et sincère dans vos propos. Vous n’avez vraiment pas votre pareil pour mettre en évidence, par des images fortes, certaines idées maîtresses. Je me souviens de cette image du « huissier qui frappe à la porte de la résidence de nos enfants » pour saisir leurs biens afin de payer la dette que nous leur avons laissée. Ou encore, cette toute dernière qui révèle, sous forme d’un aveu, que votre génération qui est aussi la mienne « s’est payé la traite », à même les générations futures.

J’ai toujours eu de la difficulté à comprendre qu’un « ensemble de personnes ayant à peu près le même âge à la même époque » (génération) soit responsable de la dette de toute une Société. Une génération, telle que définit par Le Petit Larousse, n’est pas socialement et économiquement parlant une réalité homogène. Si nous étendons notre regard à tous les gens de notre âge, nous réaliserons qu’il y a des agriculteurs, des ouvriers, des secrétaires, des femmes de ménage, des malades, des technocrates, des professionnels, des ouvriers, des sans abris, des PDG de grandes entreprises et tous les autres. Il est évident qu’ils ne se sont pas tous « payé la traite » de la même façon.

Vous êtes bien placé pour témoigner des multiples groupes de pression et d’intérêts qui cherchent constamment à s’approprier les leviers des pouvoirs politiques, économiques et sociaux. Je ne pense pas que ce soit toujours pour le mieux être de l’ensemble de la Société. Vous pourriez sans nul doute nous en dire long sur les ambitions des uns, sur les luttes de pouvoir des autres, sur le jeux de coulisses et les diverses formes de chantage. Bien des lois peuvent ainsi être modifiées, bien des mesures fiscales peuvent être introduites pour en accommoder certains et en soulager d’autres. Tout cela a un coût. La nature humaine, étant ce qu’elle est avec ses travers, ne disparaît pas avec la fonction pas plus que le jugement et l’intelligence ne viennent avec les titres.

Vous avez été au cœur de bien des décisions et la Société que nous avons aujourd’hui vous en est redevable pour beaucoup. Je ne doute pas un instant que vous puissiez aligner bien des noms de personnes et de sociétés qui « se sont payé la traite » durant toutes ces années. De grands chantiers ont été lancés : Terre des Hommes, le Métro de Montréal, le Tunnel Hyppolite Lafontaine, la Baie James, les Jeux Olympiques, la création de Sociétés d’État, l’implantation du Réseau Collégial, celui de l’Université du Québec et quoi d’autres encore. Rien n’était trop beau pour les administrateurs et gestionnaires de ces projets. Une nouvelle classe de technocrates et d’entrepreneurs, toutes générations confondues, venait de naître.

C’était, comme vous le suggérez, la caisse à ciel ouvert pour un certain nombre de personnes et de sociétés, sans doute de notre génération, mais aussi de celles qui nous ont précédés et suivis. Ne fallait-il pas développer de nouvelles entreprises, rendre l’éducation accessible à toutes les personnes en besoin de formation, ouvrir les hôpitaux à tous les malades et assurer un minimum de bien-être aux laissés pour compte de la société, toutes générations confondues ? S’il y a eu abus, erreurs d’appréciation, mauvaise organisation, ne faut-il pas en chercher la cause là où se prennent les orientations et là où se gèrent les décisions?

Alors pourquoi, pour expliquer la dette, ne pas parler directement des problèmes de gestion et d’administration, des choix politiques, économiques et sociaux inappropriés, d’abus de pouvoir dans certains cas, de classes sociales peu préoccupées du bien commun de l’ensemble de la société plutôt que de ramener le tout à notre génération plutôt égoïste, irresponsable et peu soucieuse de l’héritage à laisser à ses enfants ? Vous serez d’accord pour dire avec moi qu’une Société ne saurait se ramener à une « génération ». Elle est essentiellement faite de toutes les générations qui lui sont contemporaines.

Des années 1950 à aujourd’hui, beaucoup de chemin a été parcouru. Nos parents n’ont pas eu besoin de créer le conflit des générations pour nous ouvrir les portes de l’avenir et nous confier le développement du Québec. S’il y a eu des ratés, de grâce, qu’on n’en fasse pas porter le fardeau sur ceux qui n’y sont pour rien.

Ces temps-ci, pour qui écoute la télévision et lit les journaux, il n’est pas nécessaire d’attiser le conflit des générations. Il s’attise déjà suffisamment par lui-même et dans bien des cas de façon tragique. De grâce, Monsieur Bouchard, n’ajoutons pas consciemment ou non, par certains de nos propos, aux drames qui hantent la vie de tellement de familles.

Avec mon respect et mon amitié

Oscar Fortin
740, Ave Québec
Québec (Qué)
G1S 2X5

http://humanisme.over-blog.com/article-1269670.html
http://humanisme.over-blog.com/article-1922506.htmlobre 2006



samedi 14 octobre 2006

LES ÉTATS-UNIS ET LES SANCTIONS INTERNATIONALES


La Résolution actuellement soumise par les Etats-Unis au Conseil de Sécurité contre la Corée du Nord donne vraiment l’impression qu’ils sont profondément respectueux et dépendants des Institutions des Nations Unies. Pourtant au même moment où ce débat est à son plus haut niveau, un autre débat, peu couvert par les médias, se déroule également au sein de l’Assemblée générale de cette même Institution. Un débat qui revient tous les ans, depuis plus de 45 ans, et qui porte sur les sanctions des Etats-Unis contre Cuba, communément appelées LE BLOCUS.

L’an dernier, CE BLOCUS a été condamné par plus de 97% des membres de l’Assemblée générale des Nations Unies. Chaque année le Gouvernement Cubain revient avec une résolution semblable qui reçoit d’une fois à l’autre un appui sans équivoque de la Communauté internationale. Ces condamnations, qui se répètent, sont non seulement sans effet, mais l’auteur de ces mesures inhumaines et injustes continue à en ajouter au mépris du droit international et des droits humains les plus élémentaires. Les actuels locataires de la Maison Blanche ne se gênent pas pour durcir sans aucun scrupule ces mesures, passant outre aux décisions de la Communauté internationale.

Cuba, 11.2 millions d’habitants, n’est pourtant pas un pays militairement menaçant. Ses armes sont, pour l’essentiel, l’éducation accessible à tous, la santé pour tous, la justice sociale qui prend en compte toutes les personnes, du plus petit au plus grand, l’ouverture sur le monde et le dialogue dans le respect du droit international, la foi en la capacité d’un peuple de surmonter le sous-développement et d’accéder à la croissance sans rien céder de sa dignité. N’a-t-il pas reçu en septembre dernier le 14ième Sommet des Pays non alignés (plus de 117 pays) et n’en assume-t-il la Présidence pour les trois prochaines années ? Ne reçoit-il pas l’appui de plusieurs récipiendaires du prix Nobel de la Paix ainsi que de nombreuses personnalités publiques des plus respectables de partout à travers le monde? Son leader, Fidel, n’est-il pas une des personnalités les plus respectées de tous les pays du Tiers-monde ? Pourtant, l’acharnement contre ce peuple, loin de s’atténuer, s’accentue et devient toujours plus criminel de la part des Etats-Unis. Le silence des médias des pays développés sur ces mesures et leurs effets dévastateurs assure l’indifférence de l’opinion mondiale. Un seul exemple, tout récent, met en évidence le ridicule, le tragique et l’inhumain de ce blocus dont nous portons tous, par notre silence, une part de responsabilité.

« Le programme des Nations Unies pour l’Environnement a organisé un concours international de dessin. Le lauréat régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes a été le petit cubain Raysel Sosa Rojas.

Le 5 juin 2006, Jour de l’Environnement, au Palais des Nations d’Alger, le Président de ce pays s’est fait photografié avec Raysel et les autres enfants lauréats. Les plus hautes autorités du programme distribuèrent les prix aux gagnants régionaux. Ces prix se composaient de plaquettes, un kit de matériel de dessin d’excellente qualité, une remise avec le dessin gagnant de chaque enfant, et un appareil photografique digital de la firme japonaise Nikon (dont le président était présent). Tous les enfants reçurent leur prix sauf Raysel à qui, pour sa condition de cubain, on a refusé de donner l’appareil photographique qui, selon le représentant de la Fondation pour la Paix Globale du Japon (sic !), était fabriqué avec des composantes étasuniennes et que le blocus empêchait de le remettre à l’enfant cubain. Ceci fut fait sans aucun préavis à Raysel pas plus qu'au professeur cubain qui l’accompagnait.>

Bien que les autorités algériennes tentèrent de trouver une solution, elles ne parvinrent pas à se soustraire à cette violation de la dignité d’un enfant innocent, une violation qui n’est que le produit de la lâcheté politique et des intrigues internationales que les Etats-Unis alimentent quotidiennement. La mère de l’enfant étasunien, lauréat pour la région de l’Amérique du Nord, les parents des lauréats pour l’Europe, l’Afrique et les accompagnateurs des filles et des garçons lauréats se solidarisèrent avec cet enfant, dont le voyage et le séjour furent pris en charge par le gouvernement de Cuba, de même que le montant de 4’500 dollars US en médicaments spécialisés avec lesquels Raysel combat son hémophilie héréditaire et incurable jusqu’à aujourd’hui.
QU’EN DISENT NOS AUTORITÉS POLITIQUES ET RELIGIEUSES DE CE BLOCUS ET DES CONDAMNATIONS RÉPÉTÉES DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE ? S’ILS EN PARLENT C’EST SANS DOUTE DANS LA DISCRÉTION D’UNE RENCONTRE ET AVEC LA PROMESSE D'ASSURER UNE CERTAINE RÉSERVE SUR LE SUJET. QUE FAIT-ON DU DROIT DU PUBLIC À L’INFORMATION, CE DROIT QUI NOUS EST SI CHER ?

L’HYPOCRISIE COMME LE NUAGE NE PEUT DURER ÉTERNELLEMENT. LA VÉRITÉ NOUS CONFONDRA TOUS UN JOUR OU L’AUTRE. IL EST INÉVITABLE QUE LE LOUP DANS LA BERGERIE PERDE UN JOUR OU L’AUTRE SON DÉGUISEMENT DE PASTEUR ET DE FAISEUR DE PAIX. IL EN SERA DE MÊME POUR CEUX QUI LE COUVRENT ET LE PROTÈGENT. À NOUS DE FAIRE TOMBER LES MASQUES.

Oscar Fortin, théologien et politologue
http://humanisme.over-blog.com/
http://humanisme.blogspot.com/

Québec, le 14 octobre 2006